Inclusion numérique : comment faciliter l’apprentissage numérique dans l’éducation ?
07
DÉC
Wysiwyg

Quelques mois après le premier confinement, Stéphane Proust, Directeur du Numérique pour l’Education de Seine-et-Yvelines Numérique intervient dans le Livre blanc « Faisons du numérique un atout pour l’Ecole » de Microsoft. Il émet trois propositions fortes pour développer les usages numériques par l’ensemble de la communauté éducative.

Lors du confinement de mars 2020 lié à l’épidémie de Covid-19, les établissements scolaires ont dû s’adapter à leur fermeture soudaine. Le numérique a permis d’opérer un enseignement à distance et, ainsi, de conserver une continuité pédagogique essentielle pour leur épanouissement et leur construction citoyenne. Pourtant, de nombreux points sont encore à améliorer pour entrer un peu plus encore dans l’ère du numérique…

Seine-et-Yvelines Numérique actif sur le front de l’accès au numérique pour tous

Durant le confinement, Seine-et-Yvelines Numérique a prêté environ 1 500 tablettes aux élèves : une initiative qui se poursuit et s’étend encore aujourd’hui. « Nous nous sommes rendu compte que le matériel informatique faisait parfois défaut, davantage que la fracture de connectivité à Internet », soulève Stéphane Proust. Car dans les foyers, si les appareils informatiques étaient souvent présents, ils étaient accaparés par les parents en télétravail ou les autres membres de la famille.

Une culture du numérique à développer chez les parents d’élèves

Autre constat dressé par le Directeur : « Certains parents manquent de culture numérique : ils ne comprenaient pas toujours ce qu’était l’ENT, ne savaient pas utiliser les supports. Cette situation creuse les écarts, les parents étant un rouage essentiel dans la réussite de leur enfant, d’autant plus dans cette situation exceptionnelle où ils ont eu à assumer parfois le rôle qu’endossent habituellement les enseignants. »

Des axes de progrès pour un numérique inclusif à l’école

Ainsi, Stéphane Proust propose :

  1. d’engager des partenariats entre les académies, le CLEMI (Centre de Liaison de l'Enseignement et des Médias d'Information) et le Réseau Canopé (établissement public, éditeur de ressources pédagogiques), avec pour objectif de former les parents à l’utilisation des outils numériques ;
  2. de revoir rapidement le modèle d’équipement des établissements, en mettant à disposition des élèves qui en ont le plus besoin des outils numériques pour garantir la continuité pédagogique ;
  3. d’utiliser ces outils numériques pour améliorer l’apprentissage des élèves en vue d’acquérir une véritable culture numérique et contribuer ainsi à les faire devenir des « citoyens éclairés ».

Cet élan vers le numérique éducatif pour tous va évidemment au-delà de la situation sanitaire. Encourager et accompagner les élèves, parents et enseignants sera bénéfique pour les apprentissages, pour l’acquisition de compétences transversales comme la créativité, la coopération ou le développement de l’esprit critique.

Cliquez ici pour découvrir l’article de Stéphane Proust ou le livre blanc dans sa globalité : Faisons du Numérique un atout pour l’école