Numérique pour l’éducation et les solidarités

e-SY : 10 000 premiers EIM déployés d’ici juin 2023

La première vague de déploiement du programme e-SY, orchestré au nom du Département des Yvelines par Seine-et-Yvelines Numérique, concernera 26 collèges d’ici la fin de l’année scolaire 2022-2023.

Le projet e-SY, à travers lequel le Département des Yvelines a décidé de doter d’un cartable numérique l’ensemble des élèves du territoire (du CM1 à la 3e), vient de rentrer en phase opérationnelle avec une première vague de déploiement sur l’année scolaire 2022-2023. Cette initiative pionnière et inédite en France par son ampleur et son ambition, opérée au nom du conseil départemental par Seine-et-Yvelines Numérique, consiste à mettre à disposition les cartables numériques et assurer leur maintenance, proposer des applications et ressources pédagogiques embarquées, et enfin assurer la formation des enseignants à ce nouvel outil.

Equiper 120 000 élèves et 10 000 enseignants d’ici 2026

Initiée le 30 août 2022, la première vague permettra d’équiper collégiens et enseignants dans 21 collèges publics d’ici décembre 2022, puis 5 collèges privés d’ici juin 2023, auxquels s’ajouteront les élèves et professeurs des écoles de CM1-CM2 dans les communes qui choisiront de rejoindre le projet. « L’objectif est de déployer e-SY au minimum sur les 113 collèges publics d’ici 2026. A terme, 120 000 élèves et 10 000 enseignants devraient se voir doter d’un Equipement Individuel Mobile (EIM) » explique Ariadna Gueguen, Chargée de Déploiement Opérationnel chez Seine-et-Yvelines Numérique. L’opérateur interdépartemental s’est organisé en ce sens, avec de nombreux recrutements en lien avec ce projet (voir éditorial).

Des contenus numériques pédagogiques dédiés

Dans le cadre de cette première vague, environ 10 000 élèves et enseignants recevront leur EIM. « Pour accompagner les équipes pédagogiques, nous avons prévu une formation de prise en main conçue en mode partenarial avec la Direction au Numérique Educatif des Yvelines (DANE). Les enseignants bénéficient d’un temps d’appropriation pour se familiariser avec les tablettes avant que leurs élèves en bénéficient au lendemain des vacances de la Toussaint. Pour l’heure, les premiers échanges que nous avons dans les collèges sont très positifs. Les enseignants indiquent être satisfaits de se voir équiper d’un matériel de qualité avec un contenu pédagogique spécialement conçu pour leur usage, discipline par discipline » ajoute Manuel Martins, Chargé de Déploiement Opérationnel chez Seine-et-Yvelines Numérique.