Numérique pour l’éducation et les solidarités

Contribuer au développement citoyen et à l’égalité des chances… Le numérique est un formidable levier de cohésion sociale et d’apprentissage scolaire. Il contribue à l’insertion professionnelle de nos jeunes et, plus largement, de toutes les personnes en fragilité numérique.

Déployer le numérique éducatif pour tous les élèves

Conçus pour faciliter et accompagner les instants de vie, les outils numériques sont utiles pour tous les citoyens

Afin d’ouvrir les pratiques à tous, Seine-et-Yvelines Numérique accompagne la communauté éducative (élèves, familles, enseignants) sur plusieurs niveaux : accès au Très Haut Débit, dotation en matériel, maintenance informatique des équipements, formation des enseignants et facilitation des projets pédagogiques.

Au quotidien, Seine-et-Yvelines Numérique développe des solutions 360° :

  • Animation de classe ;
  • Communication entre familles, enseignants, élèves, directeurs et agents ;
  • Continuité pédagogique de la maison à l’école ou au collège ;
  • Contribution à une société plus inclusive.

La communauté d’agglomération de Saint-Quentin-en-Yvelines investit dans le numérique à l’école

Les 28 000 élèves de la communauté d'agglomération de Saint-Quentin-en-Yvelines voient leur cadre scolaire augmenté de classes interactives ou mobiles, de robotique, d’ENT ou de soutien scolaire dématérialisé. Au cœur d’un plan sur 3 ans, les enfants, les familles et les enseignants sont invités à prendre en main les solutions numériques et à remodeler leur quotidien à l’école.

Seine-et-Yvelines Numérique pense l’école et le collège numériques

Avec l’intervention d’experts en projets digitaux pour l’Éducation et les Solidarités, dont 5 collaborateurs anciens professeurs et directeurs d’écoles ou de collèges, Seine-et-Yvelines Numérique délivre des projets clé en main comprenant des solutions matérielles et logicielles pour les collectivités Altoséquanaises et Yvelinoises.

Le catalogue des services regroupe :

Chaque offre est élaborée en collaboration avec les parties prenantes : Éducation nationale, Direction des services départementaux de l’Éducation nationale (DSDEN), réseau Canopé (opérateur de ressources pédagogiques du ministère de l’Éducation nationale) et Dane (Délégation académique au numérique éducatif). Dans un avenir proche, les associations de parents, acteurs incontournables de la réussite, seront pleinement associées.

Le numérique de l’école au collège, un vecteur de continuité pédagogique

De 3 à 15 ans, les élèves des deux départements ont la possibilité de poursuivre un enseignement enrichi de pratiques numériques.

Des collèges des Yvelines ont accueilli le projet pilote « Équipements Individuels Mobiles ». De 2015 à 2020, 10 800 élèves et 1 200 professeurs ont été dotés d’un cartable numérique (tablettes, logiciels, matériel de protection). 3 000 collégiens supplémentaires ont eu accès à un cartable numérique personnel lors du premier confinement. La réussite du projet encourage une généralisation de la pratique.

Les établissements intéressés bénéficient d’avantages liés aux ressources pédagogiques, ainsi que des services associés et un accompagnement tout au long du projet.

« [Seine-et-Yvelines Numérique] assure l’installation et la maintenance de tous les services numériques et équipements présents dans 113 collèges yvelinois (PC, vidéoprojecteurs, tablettes, imprimantes), mais aussi la gestion de l’Environnement Numérique de Travail (ENT) le portail qui s’adresse aux élèves, parents et professeurs. »

Stéphane Proust, Directeur Numérique pour l’Éducation et les Solidarités, Seine-et-Yvelines Numérique

Les communes en charge des écoles ou collèges bénéficient des expertises de Seine-et-Yvelines Numérique : la gestion de projet, les ressources et un catalogue prêt à l’emploi.

Afin de créer une transition fluide entre le 1er et le 2d degré, l’opérateur numérique a créé des solutions hybrides : les interfaces des collégiens sont accessibles aux écoliers de CM1 et CM2.

À quoi ressemble le numérique dans les écoles de Clamart ?

800 écoliers clamartois ont reçu en 2021 un cartable numérique composé d’une tablette sur laquelle se trouve un ensemble de logiciels pédagogiques.
En parallèle, l’Espace Numérique de Travail, des classes mobiles, des vidéoprojecteurs interactifs, ainsi que du matériel et une formation idoine destinés à l’enseignant se déploient dans les 12 écoles de la Ville.
À horizon 2025, tous les élèves, soit 5300 enfants scolarisés, seront dotés dudit cartable.

"Nous avons constaté une rupture entre le monde enseignant et les élèves sur l'usage du numérique. Du coup, la ville de Clamart a souhaité proposer à ses concitoyens un cartable numérique du CP au CM2 piloté par Seine-et-Yvelines Numérique. Pour que l'offre numérique soit complète, nous avons voulu cadrer l'ensemble du projet depuis la compréhension des besoins jusqu'à la maintenance. Ainsi, la municipalité a sollicité, là encore, l'opérateur numérique des Hauts-de-Seine pour être accompagnée sur la maintenance de ses équipements avec un technicien dédié." Iman El Bakali, Maire adjointe déléguée aux Affaires scolaires et au projet éducatif, ville de Clamart

Des projets pédagogiques innovants dans les collèges numériques 

Depuis plusieurs saisons, les collégiens travaillent, dans une démarche collective, sur pas moins de quatre projets :

  • Challenge Robotyc : les collégiens ont conçu un système collaboratif entre un robot et un programme dans le but de collecter et trier les déchets. Les jeunes ont développé un plateau d’évolution comprenant les actions à réaliser par le robot, ainsi que les contraintes du règlement.
  • Défibot : un défi original pour tester le robot construit par des collégiens. Les ingénieurs en herbe ont eu la responsabilité de construire, personnaliser et programmer un robot.
  • Imagine ton collège : les collégiens ont été invités à repenser un espace de leur collège et à le modéliser à l’aide d’une imprimante 3D.
  • Sur les chemins de l’école :  les élèves allophones – pour qui le français n’est pas la langue maternelle – scolarisés dans les collèges des deux départements ont créé un magazine numérique interactif. Sur ce support, ils partagent leur quotidien à l’école de leur pays d’origine. L’expérience d’expression écrite et orale innovante se poursuit depuis 2017.
« Notre jeunesse doit bénéficier du meilleur de nos moyens pour apprendre et comprendre, pour oser et réussir, où qu’elle soit et quelle qu’elle soit. Pour ce faire, notre Département s’associe à son partenaire historique des Hauts-de-Seine pour mettre en place des projets pédagogiques numériques innovants. Defibot, Imagine ton collège, sur les Chemins de l’École ou le challenge Robotyc suscitent toujours plus d’enthousiasme et de vocations ! »

Pierre Bédier, Président du Conseil départemental des Yvelines

Le numérique à l’école ou au collège : quel rôle pour Seine-et-Yvelines Numérique ?

L’opérateur numérique intervient sur cinq volets :

  • L’étude du besoin, l’audit, le conseil et l’accompagnement ;
  • L’exécution et le pilotage opérationnel du projet ;
  • La fourniture de matériel et logiciel ;
  • La mise en service et l’exploitation ;
  • La maintenance et l’infogérance.

La clé du succès de ce projet : un cercle vertueux auquel contribuent tous les acteurs des départements.

Le numérique à l'école

Via le numérique, les citoyens se rassemblent

Le numérique au service de tous s’est développé de façon exponentielle dans un contexte inédit, celui d’une crise sanitaire mondiale. Là où les contacts humains furent limités, Seine-et-Yvelines Numérique s’est appuyé sur les solutions digitales pour compenser le manque d’interactions et maintenir le lien social et éducatif.

Éduquer, communiquer, partager, grandir… Tout est désormais mis en place pour accompagner les citoyens dans leurs instants de vie, à la maison ou ailleurs.

« En cette année de crise sanitaire inédite, Seine-et-Yvelines Numérique a d’ores et déjà su démontrer son efficacité au service de la solidarité dans les Hauts-de-Seine et les Yvelines. 1 200 enfants confiés à l’Aide Sociale à l’Enfance ont été dotés de cartables numériques afin de leur donner les moyens de suivre l’école à distance. Parallèlement, 400 résidents en EHPAD ont pu maintenir le lien avec leur famille grâce aux applications de visioconférence. »

Georges Siffredi, Président du Conseil départemental des Hauts-de-Seine

L’avenir du citoyen numérique dans les Hauts-de-Seine et les Yvelines

C’est désormais une évidence : le numérique doit représenter une opportunité et non un moyen d’exclusion. C’est pourquoi Seine-et-Yvelines Numérique a répondu à un appel à projets de l’État portant sur l’acquisition et la mise à disposition d’un pass numérique.

L’opérateur numérique pilote le développement de ce pass au nom des deux départements. L’objectif du pass ? Rendre les pratiques digitales accessibles à chacun.

« Pour [les personnes éloignées des nouvelles technologies], nous lançons un “pass numérique” afin qu’elles suivent des formations gratuites auprès d’associations spécialisées. »

Pierre Bédier, Président du Conseil départemental des Yvelines

En partenariat avec les départements des Hauts-de-Seine et des Yvelines, Seine-et-Yvelines Numérique est responsable de l’ingénierie du projet : signatures des conventions avec l’État et participation à la stratégie de déploiement appuyée par le hub Francil’in et le tissu associatif local pour les formations.

Le numérique est désormais accessible au plus grand nombre grâce aux efforts menés sur le Très Haut Débit : un préalable indispensable au développement du numérique pour l’éducation et les solidarités.

Des citoyens plus numériques dans les Hauts-de-Seine et les Yvelines

3,1

millions de visites par mois sur l’ENT hors période de confinement

33 340

cartables numériques ont été déployés par Seine-et-Yvelines Numérique entre 2015 et 2020 auprès des publics altoséquanais et yvelinois

7 500

équipements numériques ont été mis à disposition pendant la crise sanitaire